Crea sito

«

»

Dic 23

520. Giambra Giovanni

Giambra Giovanni

OPERE

BIOGRAFIA

Giovanni Giambra nato in Italia il 10 marzo 1951 Serradifalco reggione Sicilia. Nato in una famiglia di cinque bambini i cui genitori lavoravano in campagna, divido il mio tempo tra la scuola e il campo. Durante questo periodo delle immagine rimasero impresse per sempre. da mio zio che era un gessista mischiando a mano quel gesso con tanto amore e precisione. Nel 1963, mi sono dedicato alla scuola e all’apprendimento della fallegnameria e ibenisteria. Fu allora che mi resi conto che il gesso e il legno sono stati due temi di cui ho potuto individuare forme misteriose. Nel 1966,emigrai in Belgio A Marcinelle con la mia famiglia e lavoravo in pittura e decorazione. Durante uno dei miei numerosi viaggi in francia Ottengo la compreansione delle tecniche di base, l’amore per la precisione, la materia il rispetto, il raggiungimento ornamentali e l’umiltà di un lavoro ben fatto. Ottenento il brevetto (compagnon gessista . con dei maestrI gessisti Più tardi nel corso di un incontro con un scultore su pietra gessista ornemanista e staff/ mi porta a una seconda fase di questo cammino. Mi ha insegnato nuove tecniche in scultura a carattere nazionale, mi ha permesso di assimilare materie diverse con varii successi. L’incontro per me fatale fu quello di parlare con il signor VITTORIO SGARBI a PARIGI in galleria e di li parti una vista propia della mia scultura Finalmente o ancora aquistato attraverso mostre internazionali( idee e vedere !! e capire ) altri artisti e altri sentimenti ? sulla scultura .e sull’arte ; Tutte queste esperienze hanno portato alla fine una grande sodisfazione ???????????e indubbiaamente , la nascita delle mie opere per me rimarrà per sempre L’ESPRESSIONE DELLA MIA VITA ??

Je suis : sculpteur autodidacte.

Autodidacte : il m’a fallu quinze ans pour savoir ce que d’autres apprennent en cinq. …  Ou n’apprennent  jamais !

Pour devenir ce que je suis, il a fallu combattre ce que j’étais- ce qu’on avait voulu me faire croire que j’étais, ce qu’on avait voulu que je sois.

Mais ce n’est pas du temps perdu .Ce qu’on apprend tout seul – dans la solitude, avec rage, haine, fureur, passion, désespoir, acharnement,   sous l’œil  d’un entourage qui vous prend pour un dingue parce que vous avez la tête tournée vers le ciel !! Vers l’étoile invisible qui vous guide, vers la petite lumière   tout ce que vous apprenez de cette façon, vous donne une force que les autres n’ont pas :

 D’abord, parce que vous êtes partis travailler le matin, pendant des années et des années,  la mort dans l’âme, terrassé par l’ennui et la fatigue avec la certitude de faire fausse route et de perdre votre temps, votre vie et votre énergie,  d’avoir été mis par erreur dans la peau de quelqu’un d’autre.   Alors, ce jour-là,  vous décidez que cela suffit, et qu’il va falloir intégrer votre vrai Moi;  vivre votre vraie vie, (laisser Votre empreinte sur terre !

                           La sculpture, voici ma fin :

Devenir enfin ce que je suis  À n’importe quel prix !

Et puis parce que vous avez pleuré de désespoir sur un morceau de pierre qui casse, ou sur un bout d’argile qui se dérobe.   Parce que vous avez passé des nuits blanches à vous creuser la tête pour essayer de comprendre ce qui ensuite vous paraît si simple, parce que vous vous êtes  cent fois cassé les dents sur la  technique  -alors que votre cervelle est bouillonnante d’idées.

                                 << C’est cela etre autodidacte >>   GG

CONTATTI

email: giovanni.giambra@base.be

[20 Visualizzazioni]